A quoi servent les cotisations ?

06/05/2021
Quand vous cotisez en tant que travailleur indépendant à l'Urssaf, vous cotisez pour quoi ?
A quoi servent les cotisations sociales versées à la Sécurité sociale pour les indépendants ?

Vous cotisez pour ...

... vous protéger personnellement pour :

  • l’assurance maladie maternité ;
  • la retraite de base ;
  • la retraite complémentaire ;
  • l’assurance invalidité décès ;
  • les indemnités journalières ;
  • l’ouverture, à titre personnel, d’un droit à la formation professionnelle.

Vous versez également, à l'Urssaf, la CSG-CRDS au titre de la solidarité nationale pour le financement de l’ensemble de la protection sociale, et les cotisations pour les allocations familiales versées par les Caf.

 

... vous protéger : vous, votre conjoint(e) et enfant(s)

  • couverture maladie équivalente à celle d'un salarié ;
  • indemnités pour cause de maladie ;
  • indemnités et congé maternité, paternité et adoption.

... préparer l'avenir

  • retraite de base et complémentaire ;
  • assurance invalidité décès.

Vous cotisez pour bénéficier de prestations sociales (maladie et retraite) pour lesquelles vous n’aurez plus à cotiser quand vous serez à la retraite.

... contribuer au système de Sécurité sociale

Vous contribuez financièrement au système de Sécurité sociale, qui garantit en retour vos prestations de base.

Les règles de l’assurance maladie (remboursements) et de la retraite de base sont fixées par les pouvoirs publics selon les principes de solidarité et d’effort contributif de tous en fonction de vos revenus. C’est la solidarité nationale qui permet l’équilibre des prestations de base versées par l'assurance maladie et l'assurance retraite.

Les cotisations sont collectées par le réseau des Urssaf auprès des employeurs et des travailleurs indépendants.
Elles sont ensuite directement réparties entre l’ensemble des organismes sociaux.

En 2019

  • 42 % des cotisations sociales étaient affectées à la santé ;
  • 26 % à la retraite ;
  • 10 % à la famille ;
  • 8 % à l’assurance chômage.

Une partie des cotisations sociales finance également les transports publics ou le remboursement de la dette sociale.

 

... bénéficier de prestations propres aux indépendants

Vous cotisez également pour bénéficier des autres prestations obligatoires gérées à l’équilibre par le conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants.
La retraite complémentaire et l’invalidité-décès, sont gérées par les conseillers de l'instance nationale de la protection sociale des travailleurs indépendants - chefs d’entreprise indépendants comme vous, qui connaissent votre spécificité et vos besoins.

Websérie Urssaf : à quoi servent les cotisations sociales ?

Et concrètement ?

Exemples et montants de prestations dont vous bénéficiez en tant que travailleur indépendant :

Une protection de base identique à celle d'un salarié

  • Maladie
    4 900 000 assurés indépendants ou membres de leurs familles ont bénéficié de remboursements de soins d’un montant moyen de l’ordre de 1 800 € par bénéficiaire en 2018 (près de 9 500 € pour les patients en affection longue durée et près de 700 € pour les autres patients) ;
  • Retraite
    La pension moyenne, tous régimes confondus, perçue par un artisan/commerçant est d’environ 1 300 € dont près de 420 €, au titre de la partie de carrière professionnelle dans le commerce ou l’artisanat.
 

Au titre de vos cotisations obligatoires, vous avez également droit à :
  • La retraite complémentaire
    Valeur d’achat : 17,765 – Valeur de service : 1,208 € – Taux de rendement : 6,80 % ;

  • L’assurance maternité
    Versement d’une allocation de repos maternel de 3 428 € et droit à une indemnité journalière de 56,35 € pour une cotisation minimale, pendant 44 jours d’arrêt minimum, prolongeables de deux ou quatre semaines ;

  • Des indemnités journalières
    22,54 € par jour, versés pour une cotisation minimale et jusqu’à un maximum de 56,35 €, en fonction de vos revenus, avec un délai de carence de 3 jours (hospitalisation) et en cas d'arrêt de plus de 7 jours ;

  • Des prestations invalidité
    En cas d’invalidité partielle, versement mensuel d’une pension minimale de 459,51 € (et jusqu’à 1228,40 €) et de 647,39 € (et jusqu’à 1 714 €) en cas d’invalidité totale, en fonction de vos revenus ;

  • L'assurance décès
    8 227,20 € versés à l’ayant droit d’un cotisant actif.
    3 290,88 € versés, sous certaines conditions, à l’ayant-droit d’un travailleur indépendant retraité et décédé.

Bon à savoir

L'assurance maladie a mis en place :

Plus globalement, la Sécurité sociale (assurance maladie, assurance retraite et Urssaf) propose également des dispositifs d’aide personnalisée à ses ressortissants (actifs et retraités) rencontrant des difficultés d’ordre professionnel ou personnel (soutien financier, social ou d’urgence).

Urssaf :

Les Urssaf collectent et répartissent les cotisations et contributions sociales qui financent l’ensemble du système de Sécurité sociale (financement du système de santé, des aides au logement ou la garde d’enfants, des pensions de retraite…). Les Urssaf accompagnent également les entreprises en difficultés financières, et participent à la lutte contre la fraude et l'évasion sociale.

CSG :

La contribution sociale généralisée. La CSG est prélevée sur les revenus d'activité et de remplacement des personnes domiciliées fiscalement en France et à la charge, à quelque titre que ce soit, d'un régime obligatoire français d'assurance maladie. Son taux est différent selon les revenus concernés. Elle finance l'assurance maladie, les prestations familiales et le fonds de solidarité vieillesse (FSV).

CRDS :

Contribution au remboursement de la dette sociale. Créée dans le but de résorber l'endettement de la Sécurité sociale, cette contribution est fixée à un taux identique quel que soit le revenu concerné (revenu d'activité, de remplacement, du patrimoine, de placement, …).

Caf :

Caisse d'allocations familiales. Les Caf servent les prestations familiales et d'autres prestations n'ayant pas le caractère de prestations familiales (RSA). Elles exercent une action sanitaire et sociale en faveur de leurs ressortissants et de leur famille.

Sécurité sociale :

La Sécurité sociale est un service public, qui assure les travailleurs salariés, les travailleurs indépendants, les travailleurs non salariés et des salariés agricoles contre l'ensemble des risques sociaux.