Micro-entrepreneurs : les 10 ans du statut en Languedoc-Roussillon

24/01/2020

Créé par la loi de modernisation de l’économie (LME) du 4 août 2008 et entré en vigueur le 1er janvier 2009, le statut de micro-entrepreneur a pour objectif de simplifier l'exercice de petites activités indépendantes, qui peuvent être effectuées à titre principal ou secondaire.

Avec une population composée en 2018 de plus de 73 000 actifs en Languedoc-Roussillon, les auto-entrepreneurs représentent aujourd’hui 43 % des travailleurs indépendants de notre région, générant un chiffre d'affaires global de 685 millions d'euros.

Ce public fait l’objet d’une attention particulière et d’un accompagnement spécifique par le réseau des Urssaf :

  • les services en ligne proposés via le site autoentrepreneur.urssaf.fr et via l’application mobile « AutoEntrepreneur Urssaf » dédiée font l’objet d’une refonte en profondeur afin d’améliorer l’expérience utilisateur ;
  • les auto-entrepreneurs bénéficient par ailleurs des nouveaux dispositifs, notamment Initio, l'offre de service créée par l'Urssaf Languedoc-Roussillon qui sera généralisée pour toute la France en 2020, et le chatbot AE, un projet national mené également par l'Urssaf Languedoc-Roussillon.

Voir le communiqué de presse

Urssaf :

Les Urssaf collectent et répartissent les cotisations et contributions sociales qui financent l’ensemble du système de Sécurité sociale (financement du système de santé, des aides au logement ou la garde d’enfants, des pensions de retraite…). Les Urssaf accompagnent également les entreprises en difficultés financières, et participent à la lutte contre la fraude et l'évasion sociale.