Stat’Ur Bretagne n° 28

08/10/2018

Les effectifs salariés se stabilisent au second trimestre en Bretagne.

Les effectifs salariés du secteur privé de la Bretagne restent stables au second trimestre après une hausse de 0,5 % au premier trimestre.

Le niveau des effectifs se maintient sur le trimestre d'une part par des créations de postes dans les secteurs des services hors intérim, du commerce et de la construction et d'autre part par des destructions de postes dans l’industrie et l’intérim.

Sur un an, les effectifs salariés progressent de 1,3 %, soit 10 810 postes supplémentaires.

La masse salariale et le salaire moyen par tête (SMPT) augmentent respectivement de 0,6 % et 0,5 % sur le trimestre.

Le nombre de déclarations d’embauche recule de 2,6 % après une hausse de 1,7 % sur le trimestre précédent.

Pour  en savoir plus, téléchargez la publication Stat’Ur Bretagne n° 28 dans l'espace observatoire économique du site www.acoss.fr.

A noter

L’introduction depuis mars 2015 de la déclaration sociale nominative (DSN), qui se substitue notamment au bordereau récapitulatif de cotisations, modifie les informations déclaratives nécessaires au calcul des indicateurs statistiques présentés dans cette publication. La mise en œuvre progressive du nouveau dispositif, ainsi que la refonte de la chaîne de traitement statistique des effectifs salariés associée, pourraient conduire à des révisions importantes durant la phase de montée en charge.

 

Info +
En raison d’une modification règlementaire relative à la période de rattachement des cotisations, les séries Acoss-Urssaf sont, à compter de la publication relative au premier trimestre 2018, produites en période d’emploi et non plus en période de versement de salaire.
En outre, il est rappelé que les établissements ne sont plus soumis à l’obligation de déclarer les effectifs agrégés à partir du 1er janvier 2018, conduisant l’Acoss à calculer ces effectifs à partir des données individuelles.