Testez vos connaissances sur les jobs d’été et la protection sociale

Tous les ans, lors des salons jobs d’été, l’Urssaf conseille les jeunes qui recherchent un job d’été.

Lors de ces manifestations, ils ont l’occasion de tester leurs connaissances en matière de protection sociale.

Et vous, connaissez-vous les réponses ?

  1. Je suis un extra, je dois être déclaré ?
    Oui, quelle que soit, la durée de l’emploi proposé, pour quelques heures par exemple, ou le secteur professionnel, ici l’hôtellerie - restauration pour un extra, les règles sont identiques : déclaration préalable et contrat de travail. L’employeur doit remettre au salarié, le justificatif attestant que la déclaration d’embauche a bien été effectuée.
     
  2. La période d’essai doit-elle être déclarée ?
    Dans mon contrat de travail, outre les conditions relatives au motif du contrat, sa durée, la rémunération, les règles du droit du travail ou de la convention collective applicable, une période d'essai peur être prévue. Cette période de travail est déclarée et doit être rémunérée, quelle que soit son issue.
     
  3. Je dois être déclaré quelle que soit la durée de l’emploi ?
    Un job d’été, c’est un vrai travail et comme tout travail à durée déterminée, il répond à des règles. L’employeur doit déclarer le salarié via la déclaration préalable à l’embauche et proposer un contrat de travail. L’absence de déclaration d’embauche constitue un délit de travail dissimulé.

Encore plus de questions dans le document suivant.

Urssaf :

Les Urssaf collectent et répartissent les cotisations et contributions sociales qui financent l’ensemble du système de Sécurité sociale (financement du système de santé, des aides au logement ou la garde d’enfants, des pensions de retraite…). Les Urssaf accompagnent également les entreprises en difficultés financières, et participent à la lutte contre la fraude et l'évasion sociale.