parcours-employeur-1

Parcours employeur

A savoir...
08/09/2015

L’épargne salariale désigne l’ensemble des dispositifs permettant aux salariés d’être associés financièrement à la bonne marche de leur entreprise et/ou de se constituer une épargne avec l’aide de celle-ci.

Deux mécanismes permettent d’associer les salariés aux résultats de leur entreprise : la participation et l’intéressement. Tous deux sont des dispositifs collectifs, fondés sur la négociation et assortis d’avantages sociaux et fiscaux.

La participation et l’intéressement obéissent à des règles distinctes dont l’architecture apparaît proche. Bien qu’ils demeurent indépendants, ils se trouvent souvent liés : l’un intervenant en l’absence ou en complément de l’autre.

La participation a été créée en 1967 en même temps que le plan d’épargne entreprise (PEE). Les mécanismes d’épargne salariale font bénéficier les salariés, indépendamment de la rémunération de leur travail, des progrès économiques réalisés par leur entreprise.

A ces dispositifs s’ajoutent ceux tendant à favoriser l’actionnariat du personnel dans les entreprises, tels que les options de souscription ou d’achat d’actions (« les stock-options ») ou les attributions d’actions gratuites présentées dans notre fiche dédiée.

PEE :

Plan d'épargne entreprise. Le PEE est un système d'épargne collectif ouvrant aux salariés de l'entreprise la faculté de participer, avec l'aide de celle-ci, à la constitution d'un portefeuille de valeurs mobilières. Les sommes qui l'alimentent et les intérêts qu'elles produisent bénéficient, sous conditions, d'exonérations fiscales et sociales.