Les différentes activités indépendantes

01/01/2018

Vous envisagez de vous « mettre à votre compte ».

En fonction de la nature de votre activité, vous relevez du secteur de l’artisanat, du commerce, de l’industrie ou des professions libérales.

Concrètement, l'activité indépendante se distingue de l'activité salariée, car elle est exercée en toute indépendance sans qu'il existe de lien de subordination.

L'activité artisanale

L’artisan exerce une activité indépendante de production, de transformation, de réparation ou de prestations de services, avec l’aide éventuelle d’un nombre limité de salariés.

Il est titulaire d’un diplôme attestant de son statut d’artisan.

Exemples : coiffeur, maçon, esthéticienne…

L'activité commerciale

Le commerçant effectue des opérations commerciales à titre habituel (achats pour revente, opérations d’intermédiaire, transport de marchandises…) ou exerce une activité assimilée à du commerce.

Exemples : restaurateur, opticien, agent immobilier, auto-école, agent commercial…

L'activité industrielle

L’industriel exerce une activité indépendante de production, de transformation, de réparation ou de prestations de services.

L'activité libérale

L’activité libérale se caractérise essentiellement par la fourniture de services non commerciaux.

Le professionnel libéral exerce une activité qui peut découler d’une nomination par l’autorité publique, ou dépendre d’un ordre professionnel.

D’autres professions ayant un caractère libéral ne font l’objet d’aucune réglementation spécifique. Elles sont alors définies par défaut comme ne relevant pas de l’artisanat, du commerce, de l’industrie ou de l’agriculture.

Exemples : consultant en organisation, conseil en patrimoine, sophrologue, magnétiseur, guide…

Vous êtes artisan, commerçant ou industriel ? Nous vous invitons à vous connecter sur www.secu-independants.fr.