Les dépenses d’hébergement provisoire et frais supplémentaires de nourriture engagés dans l’attente du logement définitif

01/01/2018

Ces indemnités sont exonérées au titre des frais professionnels dans la limite d’un forfait fixé à 73,90 € (valeur 2018) par jour pendant 9 mois maximum.

Trois conditions doivent être remplies :

  • le salarié dispose d’un logement provisoire dû à la localisation de son nouvel emploi,
  • celui-ci est éloigné de plus de 50 km de son ancien logement,
  • le temps de trajet lieu de travail-ancien logement est au moins égal à 1h30.