Les dépenses d’hébergement provisoire et frais supplémentaires de nourriture engagés dans l’attente du logement définitif

Ces indemnités sont exonérées au titre des frais professionnels dans la limite d’un forfait journalier applicable pendant 9 mois maximum.

Pour connaître le montant de ce forfait, consultez notre rubrique « taux et barèmes ».

Trois conditions doivent être remplies :

  • le salarié dispose d’un logement provisoire dû à la localisation de son nouvel emploi ;
  • celui-ci est éloigné de plus de 50 km de son ancien logement ;
  • le temps de trajet lieu de travail-ancien logement est au moins égal à 1h30.