Cas particulier : Le dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima)

01/01/2019

Le dispositif d'initiation aux métiers de l'alternance (Dima) a vocation à remplacer l'apprentissage junior.
Au cours de la dernière année de scolarité au collège, les élèves volontaires peuvent suivre une classe intitulée « troisième prépa-métiers ». Cette classe vise à préparer l'orientation des élèves, en particulier vers la voie professionnelle et l'apprentissage, et leur permet de poursuivre l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Elle permet de renforcer la découverte des métiers, notamment par des périodes d'immersion en milieu professionnel, et prépare à l'apprentissage, notamment par des périodes d'immersion dans des centres de formation d'apprentis, des sections d'apprentissage ou des unités de formation par apprentissage.

Les bénéficiaires du Dima ne sont pas concernés par le régime social applicable aux apprentis.

La formation n’est pas rémunérée.

En cas de stage donnant lieu à gratification, il y a lieu d’appliquer le régime social des stagiaires.