5 octobre 2022

En Occitanie, l’emploi privé continue de progresser au deuxième trimestre 2022 malgré un contexte économique incertain [5 octobre 2022]

Malgré un contexte économique incertain marqué par des tensions géopolitiques, des difficultés d’approvisionnement et une augmentation importante des prix, les effectifs salariés du secteur privé continuent d’augmenter en Occitanie au deuxième trimestre 2022.

L’Aude et les Pyrénées-Orientales sont les départements où l’emploi est le plus dynamique en Occitanie

L’emploi salarié reste dynamique au deuxième trimestre dans l’Aude, les Pyrénées-Orientales et la Haute-Garonne, avec des hausses comprises entre +0,6 % et +0,9 %. Dans ces trois départements, il s’agit du sixième trimestre consécutif de croissance des effectifs salariés. Sur un an, la progression de l’emploi atteint +3,7 % et +3,9 % dans les deux départements languedociens. En Haute-Garonne, les créations de postes sont importantes ce trimestre dans l’hébergementrestauration mais concernent aussi l’industrie dont les effectifs progressent de 0,6 % sur trois mois.

Dans l’Hérault et le Gard, l’emploi croît également pour le sixième trimestre consécutif mais les créations de postes ralentissent nettement au deuxième trimestre : +0,3 % sur trois mois dans l’Hérault après +1 % au trimestre précédent, et +0,1 % dans le Gard après +0,5 %.

Dans le Tarn-et-Garonne, les effectifs marquent le pas ce trimestre (‑0,1 %) après cinq trimestres de hausse.

Dans le Lot, le Tarn et le Gers, l’emploi est quasiment stable sur l’ensemble du premier semestre. La zone de Figeac‑Villefranche est toutefois l’unique zone d’emploi d’Occitanie en déficit de postes sur un an (‑1 %).

L’emploi enregistre un léger rebond ce trimestre dans l’Aveyron (+0,4 %) et les Hautes-Pyrénées (+0,2 %), après un recul au premier trimestre. En glissement annuel, l’Aveyron reste cependant le département dont l’emploi progresse le moins en Occitanie (+1,1 %).

Enfin, l’Ariège perd des postes au deuxième trimestre (‑0,4 %) et cette baisse est la plus marquée parmi l’ensemble des départements au plan national.

Evolution sectorielle

L’emploi salarié augmente continuellement dans le tertiaire hors intérim depuis le début de l’année 2021. Il progresse de 0.5% au deuxième trimestre 2022 soit 5400 postes créés en trois mois. Toutefois, le rythme des créations ralentit ce trimestre. Sur un an, les effectifs du secteur augmentent de 3.2% soit 34 000 emplois supplémentaires.

L’hébergement-restauration est le secteur le plus dynamique au niveau de l’emploi dans la région. Les effectifs augmentent de 2.2% sur trois mois après une hausse de 1.6% au précédent.

Dans le commerce, le ralentissement des créations de postes se confirme ce trimestre. L’emploi augmente de 0.1% sur trois mois, après +0.3% au précédent. Le secteur a créé seulement 900 postes au cours du premier semestre 2022.

Le secteur de l’information et communication reste également très porteur en Occitanie.

L’emploi dans l’industrie augmente pour le troisième trimestre consécutif. Il progresse de 0,3 % ce trimestre soit 600 postes supplémentaires. La hausse sur trois mois est essentiellement portée par le secteur de la fabrication de matériel de transport qui créé près de 500 postes sur la période.

Dans la construction, les effectifs diminuent de 0.3% au deuxième trimestre, sot 400 postes supprimés en trois mois. CE repli intervient après le ralentissement des créations observé en début d’année (+0.1% seulement au premier trimestre).

Voir le communiqué.

Contact presse :

Urssaf :

Les Urssaf collectent et répartissent les cotisations et contributions sociales qui financent l’ensemble du système de Sécurité sociale (financement du système de santé, des aides au logement ou la garde d’enfants, des pensions de retraite…). Les Urssaf accompagnent également les entreprises en difficultés financières, et participent à la lutte contre la fraude et l'évasion sociale.