Pourquoi la Sécurité sociale est-elle obligatoire ?

08/09/2015

 

De quoi parle-t-on ?

Le principe de l’affiliation obligatoire aux différents régimes de Sécurité sociale est un des piliers de la solidarité nationale, et répond aux exigences du préambule de la constitution de 1946, qui s’imposent au gouvernement et au parlement lorsqu’ils légifèrent.

Au travers de ce principe, deux types de solidarité s’exercent :

  • une solidarité horizontale entre les différentes catégories d’assurés : solidarité intergénérationnelle entre actifs et retraités, solidarité entre bien portants et malades, solidarité entre familles et ménages sans enfants ;
  • une solidarité verticale entre les hauts et les bas revenus.

Ces deux types de solidarité sont souvent résumés dans la formule « De chacun selon ses revenus, à chacun selon ses besoins ».

L’affiliation obligatoire à la Sécurité sociale est la clé de voûte d’un système qui permet à la fois de conjuguer la couverture complète de l’ensemble de la population par des régimes universels, l’équité de traitement des assurés et des entreprises, et la maîtrise des dépenses et des coûts de gestion.

La nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. Elle garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la Sécurité matérielle, le repos et les loisirs.
Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence ».