Montant des cotisations

01/01/2018

Au 1er janvier 2018, le Smic horaire est fixé à 9,88 € et le minimum garanti est maintenu à 3,57 €.

Cotisations calculées sur une base forfaitaire spécifique

Base forfaitaire applicable à la Réunion

Elle est fixée à 40 % du Smic, soit 3,95 € au 1er janvier 2018.

  • Contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) et contribution sociale généralisée imposable (CSGI) : Nombre d’heures x 0,11 € ;
  • Contribution sociale généralisée non imposable (CSGNI) : Nombre d’heures x 0,27 € ;
  • Assurance vieillesse : Nombre d’heures x 0,29 € ;
  • Assurance chômage : Nombre d’heures x 0,04 € ;
  • Retraite complémentaire : Nombre d’heures x 0,12 € ;
  • Cotisation AGFF : Nombre d’heures x 0,03 €.

Soit un total de 0,86 € par heure.

Base forfaitaire applicable aux Antilles et en Guyane

Elle est fixée à 76 % du Smic, soit 7,51 € au 1er janvier 2018.

  • Contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) et contribution sociale généralisée imposable (CSGI) : Nombre d’heures x 0,22 € ;
  • Contribution sociale généralisée non imposable (CSGNI) : Nombre d’heures x 0,51 € ;
  • Assurance vieillesse : Nombre d’heures x 0,55 € ;
  • Assurance chômage : Nombre d’heures x 0,07 € ;
  • Retraite complémentaire : Nombre d’heures x 0,23 € ;
  • Cotisation AGFF : Nombre d’heures x 0,06 €.

Soit un total de 1,64 € par heure.

Smic :

Salaire minimum interprofessionnel de croissance. Le Smic est, en France, le salaire minimum horaire en dessous duquel aucun salarié ne peut être payé. Il est réévalué au minimum tous les ans le 1er janvier.

CRDS :

Contribution au remboursement de la dette sociale. Créée dans le but de résorber l'endettement de la Sécurité sociale, cette contribution est fixée à un taux identique quel que soit le revenu concerné (revenu d'activité, de remplacement, du patrimoine, de placement, …).

AGFF :

Association pour la gestion du fonds de financement de l’Agirc et de l’Arrco est une structure assurant (en remplacement de l'ASF) le financement de la retraite complémentaire à 60 ans alors que l'âge de la retraite reste à 65 ans pour les régimes de retraite complémentaire.