Les avantages

29/10/2019

Votre conjoint bénéficie d’un droit aux allocations en cas de maternité ou de paternité.

Il est affilié aux régimes retraites du chef d’entreprise (base et complémentaire) et au régime invalidité-décès de la section professionnelle de la CnavPL ou de la CNBF.

Il choisit l’assiette de calcul de ses cotisations et peut ensuite la modifier suivant certaines modalités.

Attention, le conjoint collaborateur d’un praticien ou auxiliaire médical conventionné n’est pas affilié à titre personnel mais en tant qu’ayant-droit du chef d’entreprise.

Le conjoint collaborateur bénéficie personnellement du droit à la formation professionnelle continue. Ainsi, le chef d'une entreprise libérale est assujetti à une contribution majorée pour la formation professionnelle (CFP).

Bon à savoir

Il est possible d’assurer volontairement votre conjoint pour le risque « accidents du travail – maladies professionnelles ». L’adhésion se fait auprès de la Cpam. La cotisation est à acquitter auprès de l'Urssaf.

 

CnavPL :

Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales. La CnavPL fédère les caisses de retraite des professions libérales. Elle pilote le régime d’assurance vieillesse de base des professionnels libéraux, les sections professionnelles assurant pour son compte le recouvrement des cotisations et le service des prestations du régime.

CNBF :

Caisse nationale des barreaux français. La CNBF est l'organisme de gestion des pensions de retraite des avocats. Elle gère 4 régimes obligatoires : retraite de base, retraite complémentaire, invalidité-décès, aide sociale. Elle assure l’immatriculation et l’affiliation, le recensement de l’assiette et la fixation du montant des cotisations, leur appel et leur recouvrement.

CFP :

Contribution à la formation professionnelle. La CFP est une contribution annuelle, dont le montant dépend du nombre de salariés. Elle est due par tout employeur au titre de la participation au financement des actions de formation continue de son personnel et des demandeurs d'emploi. Elle est également due par les travailleurs indépendants, leurs conjoints (collaborateurs ou associés) et les micro-entrepreneurs.

Urssaf :

Les Urssaf collectent et répartissent les cotisations et contributions sociales qui financent l’ensemble du système de Sécurité sociale (financement du système de santé, des aides au logement ou la garde d’enfants, des pensions de retraite…). Les Urssaf accompagnent également les entreprises en difficultés financières, et participent à la lutte contre la fraude et l'évasion sociale.