Les stages concernés

08/09/2015

Tout stage en milieu professionnel doit être intégré dans un cursus pédagogique scolaire ou universitaire.

Ses finalités et ses modalités sont définies dans l’organisation de la formation.

Les stages doivent faire l’objet d’une restitution par l’étudiant donnant lieu à évaluation de la part de l’établissement.

Il s’agit des stages d’initiation, de formation ou de complément de formation, ne faisant pas l’objet d’un contrat de travail et n’entrant pas dans le cadre de la formation professionnelle.

Sont notamment visés :

  • les élèves préparant un diplôme de l’enseignement technologique ;
  • les élèves d’IUT ;
  • les élèves ingénieurs ;
  • les élèves des écoles de commerce et de gestion ;
  • les étudiants préparant un diplôme universitaire (licence, master…) ;
  • les élèves des centres médico-éducatifs ;
  • les élèves avocats (non titulaires du Capa) ;
  • les élèves architectes (stage dit « ouvrier et/ou de chantier », stage de «première pratique» en France ou à l’étranger, stage de formation pratique) ;
  • les élèves des écoles hôtelières ;
  • les élèves infirmiers ;
  • les stages d’initiation aux soins infirmiers pour les étudiants admis en 2e année de médecine ou odontologie.