Salariés concernés

11/10/2017

Embauche d’un jeune

Pour bénéficier de l’aide, l’entreprise de moins de 300 salariés doit avoir recruté :

  • un jeune de moins de 26 ans en CDI en principe à temps plein, y compris ceux ayant conclu un contrat d’apprentissage en CDI,
  • ou de moins de 30 ans s’il est handicapé.

Lorsque son parcours ou sa situation le justifie, le jeune peut avec son accord être employé à temps partiel.
Sa durée de travail hebdomadaire ne peut alors être inférieure à quatre cinquièmes de la durée hebdomadaire du travail à temps plein.

Maintien dans l’emploi ou recrutement d’un senior

L’entreprise doit maintenir dans l’emploi en CDI, pendant la durée de l’aide ou jusqu’à son départ en retraite :

  • un salarié âgé de 57 ans ou plus,
  • ou un salarié d’au moins 55 ans au moment de son embauche ou reconnu travailleur handicapé.

L’aide peut également être accordée dans le cas d’une entreprise de moins de 50 salariés lorsque le chef d’entreprise âgé d’au moins 57 ans embauche le jeune âgé de moins de 30 ans en vue de lui transmettre son entreprise.

Bon à savoir

Depuis le 23 septembre 2017, le dispositif  « contrat de génération » est supprimé.
Toutefois, les aides telles qu'évoquées ci-dessus et dont la demande aura été formulée avant le 23 septembre 2017 seront versées dans leur intégralité (ordonnance n° 2017-1387 du 22-9-2017, article 9).

 

CDI :

Contrat à durée indéterminée. Le CDI est un contrat de travail passé entre deux personnes (l’employeur et le salarié), sans limitation de durée. Ce contrat peut être conclu par écrit ou oralement.