L'obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée

01/01/2016

Les employeurs publics qui ont acquitté plus de 50 000 € de cotisations et de contributions à l’Urssaf au titre de l’année 2015, sont tenus à compter du 1er janvier 2016, d’effectuer la déclaration des cotisations par voie dématérialisée. Le paiement des cotisations doit être réalisé par virement bancaire.

Ces seuils sont appréciés en fonction du montant cumulé des cotisations et contributions dues au titre des rémunérations versées au cours d'une année civile, acquittées auprès de l’Urssaf. Il n’est pas tenu compte des majorations de retard et/ou pénalités éventuellement appliquées.

Les changements de moyens de paiement et de déclaration consécutifs aux modifications constatées d'une année sur l'autre prennent effet à compter du 1er janvier de l'année suivante.

Les déclarations sociales entrant dans le périmètre de l’obligation de déclaration en ligne (ou par voie électronique) sont :

  • les bordereaux récapitulatifs de cotisations mensuels et trimestriels (BRC) et les déclarations unifiées de cotisations sociales (DUCS),

  • les tableaux récapitulatifs annuels (TR).

Le non respect des obligations de déclaration ou de versement dématérialisées entraîne l'application d'une majoration de 0,2 % du montant des sommes dont la déclaration ou le versement a été effectuée par une autre voie que celle de la dématérialisation.

TR :

Tableau récapitulatif. Désigné dans la pratique sous le terme de « TR », ce document déclaratif se nome en réalité « déclaration de régularisation ». Il doit être adressé par l'employeur « en cas de différence entre les éléments déjà déclarés dans les déclarations de cotisations au titre d’une année civile et ceux devant figurer sur la DADS (déclaration annuelle des données sociales) ». Son envoi (accompagné, le cas échéant, d’un « versement régularisateur ») doit être adressé au plus tard le 31 janvier de l’année N+1, sous peine de pénalité.

Services en ligne

Principaux textes